Hommage à Josette DUGOT née LAGORCE

C’est avec surprise que j’ai appris le décès de Josette . Je la savait fatiguée mais pas au point de la voir partir maintenant. Il est vrai que je n’étais pas allé la voir depuis plusieurs mois alors que mes visites étaient fréquentes tant ses souvenirs sur Nexon étaient précis.

Elle avait deux ans de plus que moi et habitait route du Courdein, pas loin de chez mes parents. Je pensais la retrouver pour préparer la réunion des anciens que nous comptons organiser à l’automne prochain mais le sort en a décidé autrement. Elle est sur plusieurs des photos à partir desquelles nous reconstituons les listes de tous ceux et celles qui ont fréquenté l’école à Nexon.

Josette LAGORCE , 4ème à partir de la droite au 2ème rang, en 6ème

Je ne parlerai pas de son activité professionnelle, bien remplie et sanctionnée par les médailles du travail de 20 ans et de 30 ans mais de ses engagements bénévoles. C’est au travers de ceux-ci qu’elle participe à la vie sociale de Nexon, sa commune à laquelle elle est très attachée.

Elle s’engage pour les fêtes de Nexon dans la confection des chars et avec son mari, Jean Claude DOGOT, au Comité des fêtes. Elle a pratiquement toujours partagé ses engagements avec son mari, aussi bien pour les fêtes que pour les commémorations avec el Souvenir Français. En 1986 elle est secrétaire adjointe du Comité que préside le Docteur ROGER. Les activités sont nombreuses avec les chars, les rencontres inter villages, les barbecues… Quelques photos rappellent ces différents moments.

la confection du char de l’avenue de la gare en 1977
La découpe du mouton
1989, Bicentenaire de la Révolution Française
Rencontre inter village à Saint Maurice Josette et Anne Marie
L’équipe de Nexon

Parallèlement au Comité des fêtes Josette et son mari vont participer à la création du Comité pour le Souvenir Français à Nexon. Celui-ci nait en 1986 sous la présidence de M. ROCHE. D’abord secrétaire puis présidente de ce Comité, Josette en a été également la porte drapeau. Toujours accompagné de son mari Jean Claude elle participe en moyenne à 40 cérémonies chaque année non seulement en Haute-Vienne mais aussi dans les départements limitrophes. Pour réduire au maximum les frais, en adroite couturière elle confectionne le drapeau du Comité.

Il sera officiellement remis au Comité par le délégué général du Secours Français de la Haute-Vienne lors de la cérémonie du 11 novembre 1990.

11 novembre 1990 à Nexon

Quelques photos rappellent les nombreuses manifestations auxquelles le comité de Nexon était présent.

Médaille de bronze des portes drapeaux

1995 Les Diables bleus à Bellac
1996 Diplôme d’Honneur de Porte Drapeau

Le Comité de Nexon était un comité actif qui en 2018 comptait 70 membres.

AG du 9 fevrier 2019

Au delà de la participation aux différentes cérémonies, le Comité s’occupait de fleurir les tombes des personnes « Mort pour la France » et de faire les faire nettoyer. Il y avait également la vente du bleuet aux portes du cimetière au moment de la Toussaint mais Josette et son mari étaient les seuls à accomplir cette tache.

AG du 8 fevrier 2020. BMI n° 2/2020

Josette a annoncé son départ de la présidence le 1er septembre 2020. L’appel aux volontaires à été vain de même que la recherche d’un ou d’une remplaçante à la présidence de l’Association. De ce fait l’Association est en sommeil.

Je ne peux pas terminer cet hommage à Josette sans parler de son fils Laurent dont elle est fière. Par son engagement dans la gendarmerie elle vivait peut-être une vie qu’elle aurait aimé connaitre.

Enfin Josette jouissait d’un don qu’elle mettait au service des autres, sans contrepartie sinon celle d’avoir contribué à soulager son prochain. Elle enlevait le feu, soulageait certaines douleurs, aussi bien en présence des personnes que par correspondance. Je l’ai vécu pour moi même et pour des amis. Merci Josette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.