Bonne année 2022

Une année se termine, une nouvelle commence, comment sera-t-elle? je vous souhaite qu’elle vous vous apporte santé, joie et bonheur dans un monde moins violent, plus solidaire et plus juste.

Je cherche toujours des documents sur Nexon, qu’il s’agisse de photos, de vieilles factures et tout document historique. Si vous me les confiez je les garde 3 ou 4 jours pour les scanner et je vous les ramène chez vous. Et si vous ne savez pas si ce vieux papier peut m’intéresser vous m’appelez et je vais vous voir.

Merci a tous ceux qui m’informent ou m’ont informé. J’ai une pensée pour le Docteur Rose FORGERON, partie trop tôt et trop brutalement. J’ai passé de longue heures avec elles et elle avait encore beaucoup de choses a me dire ! Sur son bureau elle avait commencé a écrire sur la guerre de 1939-1945 mais c’était difficile pour elle car cela lui évoquait de douloureux souvenirs. Sa fille m’a donné la page ou les quelques lignes révèlent la douleur qu’elle ressentait à cette évocation. Bien que né à la fin de cette guerre je sais combien ceux qui l’ont vécu ont du mal à en parler. Entre ceux qui ont accepté le régime de Vichy et ceux qui l’ont combattu, parfois seulement lorsqu’il était plus que chancelant, il ne fallait pas parler, surtout quand les oppositions traversaient la même famille. Ma mère avait 20 ans en 1944 mais elle a toujours été évasive lorsque je lui parlait de ces années. Que savait elle réellement ? Même s’il n’y avait pas les réseaux sociaux que nous connaissons aujourd’hui il y avait, à cette époque, des rumeurs, des fausses informations… En travaillant sur les archives je me suis vite rendu compte que l’image que l’on avait de certaines personnes étaient erronées. Les résistants ont du agir dans la clandestinité jusqu’au milieu de l’année 1944, de ce fait ils n’étaient pas connus. Ceux que l’on pensait proche de Vichy ne l’étaient qu’en façade, des gendarmes, des gardiens du camp pour ne prendre que des professions chargées de l’ordre ont été actifs dans la résistance. Le camp ! J’en ai longuement parlé avec René REBIERE, la première personne qui m’a incité à écrire sur l’histoire de Nexon, lui aussi trop tôt disparu. Il n’acceptait pas que des reproches, plus ou moins sous entendus soit fait aux nexonnais d’alors, à ceux d’après qui ont oublié ou qui n’ont pas su, a ceux qui ont acheté un terrain sur l’emplacement du camp… Il m’avait prévenu, plus personne de ceux qui ont vécu cette période ne voudra en parler. Je suis allé les voir et je continue de rencontrer ceux qui sont encore présent mais l’histoire ne peut pas se réduire à la mémoire tant elle est fragile, partielle et souvent partiale … il faut des documents, c’est pour cela que je fais appel à tous ceux qui en possède. Et si vous connaissez des maisons ou l’on s’apprête a faire bruler les vieux papiers au motif que ça n’intéresse personne rappelez leur cette phrase du sage malien Amadou Hampâté Bâ, poète et ethnologue,  » quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brule ». Bien sur ce qui est devenu un proverbe s’appliquait à l’Afrique de tradition orale mais ici quand des vieux papiers brulent ce n’est peut être pas une bibliothèque qui brule mais au moins un livre. Si ma mère ne pas parlé des années 1940 elle m’a abondamment raconté Nexon d’après guerre et avec elle aussi je n’ai pas eu le temps de tout explorer elle est partie très rapidement alors que l’on espère ses parents éternels.

Dans mes remerciements je ne veux pas seulement penser à ceux qui nous ont quitté. Je suis allé voir de nombreuses personnes, vous êtes nombreux à écrire des commentaires, 260 à ce jour, ce qui est pour moi une grande satisfaction car chaque commentaire montre l’intérêt des lecteurs que vous êtes mais en plus il valorise mon blog dans les moteurs de recherche et ainsi on le trouve dans les premières lignes des requêtes faites sur l’histoire de Nexon. merci a tous les auteurs de ces commentaires et merci à Catherine CAUQUIL qui ne manque jamais de me signaler une personne qui a des choses à dire ou qui a des documents à me prêter.

Et puisque des souhaits vont mieux avec une carte, en voici une, elle n’est pas de Nexon mais elle est limousine et a été postée avant 1905.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.