L’histoire de Nexon vue à travers les délibérations du conseil municipal : X – La Restauration – CHARLES X – (25 mai 1825 – 2 août 1830 )

Le frère de Louis XVIII lui succède sous le nom de Charles X en étant sacré Roi de France le 29 mai 1825 à Reims. Sous son règne plusieurs lois  vont renforcer l’orientation royaliste par exemple celle du « milliard des émigrés », destinée à offrir une compensation aux nobles dont les biens avaient été vendus au titre de biens nationaux. L’héritage de la Révolution est également contesté par des cérémonies expiatoires à la mémoire de Louis XVI ou par le pouvoir accru donné à l’Eglise.

Le 1er août 1825 le sieur Pierre PAUTTE huissier Royal à St-Yrieix vient s’installer à Nexon dans la maison de Jean Baptiste SIRIEIX.

Le maire, malade, délègue ses pouvoirs

Le 9 septembre le sieur Charles de DAVID, Baron des Etangs, Chevalier de l’Ordre Royal et Militaire de St-Louis, étant tombé malade, délègue ses pouvoirs à Antoine TARRADE.

Le 25 Septembre Léonard TROUVENT, chirurgien à Limoges, vient s’installer à NEXON.

Le 15 décembre le Conseil procède à la reconnaissance et au classement des chemins.

L’ancien maire, guéri, retrouve sa place

Le 26 décembre le Préfet nomme à nouveau par arrêté le Baron Charles DAVID des Etangs et comme adjoint Martial DECHOULAC MAZEIRIEUX. Ils prêtent serment de fidélité.

Année 1826

Le 15 Mai 1826 le Conseil vote une taxe de 80 centimes par domestique, 3 francs par charrette avec bestiaux, 2 francs par cheval de trait et 1,5o par cheval de selle, 2 francs par commerçant, 3 francs pour ceux qui enseignent l’écriture et 4 francs poux ceux qui enseignent la grammaire et l’arithmétique.

Année 1827

Le premier janvier 1827 le Conseil fixe les droits de place comme suit : à l’intérieur de la Halle, le banc de 2 mètres à l’entrée 1 franc ; après le milieu, 0,75 franc ; tout autour de la halle sur place publique 0,50 franc, pour ceux qui n’utilisent pas de banc 0,25 franc.

Cette année les dépenses principales furent :

La réparation au clocher de l’Eglise………………….140 francs

Le loyer de la Mairie……………………………………….  40 francs

Le loyer de la Justice de Paix. …………………………  50 francs

Le salaire du piéton………………………………………..  82 francs

L’indemnité aux deux instituteurs ……………………. 100 francs

Les frais de bureau, …… …………………………………  60 francs

Le papier de l’Etat Civil……………………………………  45 francs

Le 7 octobre le Conseil décide que le pavage des rues sera à la charge des riverains et non à la charge de la commune comme le désire Mr le Préfet.

Le 5 Novembre le Conseil décide l’acquisition du jardin, derrière l’église, pour l’agrandissement de la rue qui va de l’église au cimetière ; la construction du petit perron de la petite porte de l’église ; la construction du mur du cimetière car des animaux voraces déterrent les cadavres.

Année 1828

Le 9 octobre 1828 un différend s’élève entre le sieur Gabriel GIZARDIN et la commune au sujet de l’alignement à lui donner pour la reconstruction de son immeuble. Défense est faite au sieur GIZARDIN de construire où il se propose et de bien vouloir construire sur l’alignement donné afin que le chemin ait la largeur prévue par la loi.

Année 1829

Le 4 Mai 1829, le conseil décide de vendre des parcelles appartenant à la commune : une prairie de l’ancien cimetière et celle dite de l’hôpital.

Ce même jour la dame BESSE, née TARRADE, est autorisée à exercer les fonctions d’institutrice primaire du 2° degré dans la commune de Nexon.

Année 1830

L’opposition gagne les élection du 23 juin 1830. Le 25 juillet Charles X utilise l’article 14 de la Charte et  signe les ordonnances de Saint Cloud. Elles restreignent la liberté de la presse, modifient la loi électorale, dissolvent la chambre des députés et convoquent les collèges électoraux pour le mois de septembre.

Le 27 juillet, à la suite de la résistance des ouvriers typographes qui s’opposent à la saisie des presses de leurs journaux qui ont paru sans autorisation du gouvernement une insurrection se déclenche à Paris.  Pendant 3 jours les affrontements sont violents. Ils font des centaines de morts. le 31 juillet Charles X quitte Saint Cloud et abdique le 2 août 1830.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.