Une histoire illustrée de nexon
Header

Les cartes postales du 1er avril

1 avril 2020 | Posté par admin dans traditions | XX siècle

Autrefois, a l’occasion du 1er avril, on envoyait des cartes postales ornées d’un poisson et richement décorées pour se souhaiter amour, amitié et bonheur !

J’en ai trouvé deux, oblitérées du 30 mars 1913 avec le cachet ambulant apposé dans le train Nexon-Brive.

L’hypothèse la plus couramment avancée fait remonter la tradition du poisson d’avril à l’Édit de Roussillon pris en le 9 aout 1564 par le roi Charles IX. Par cet édit l’année débute désormais le 1er janvier, au lieu de commencer, comme c’était le cas au Moyen Age, le 1er avril, voir le 25 mars, jour de l’Annonciation à Marie. Le pape Grégoire XIII étend cette mesure à l’ensemble de la chrétienté avec l’adoption du calendrier grégorien en 1582.

A cette époque beaucoup de personnes conservèrent la date du 1er avril pour débuter l’année, soit par habitude, soit par ignorance. Ils continuèrent donc à s’offrir des cadeaux et des étrennes le 1er Avril. La légende dit que c’est pour se moquer d’elles qu’on leur offrait de faux poissons correspondant à la fin du carême. Ainsi serait né le poisson d’avril, le jour ou l’on ne distingue pas la réalité des faits.

Pour d’autre l’origine viendrait du fait que dans certains pays la pêche ouvrait le 1er avril tandis que dans d’autres elle fermait.  Ce jour-là on offrait aux pêcheurs un poisson, soit pour se moquer des pêches faciles du fait de l’abondance le jour de l’ouverture, soit pour compatir à leur peine de ne pas pouvoir continuer à pratiquer leur passion le jour de la fermeture.  Un habitude serait alors née d’accrocher subrepticement un vrai poisson dans le dos des gens qui ne s’en apercevaient pas tout de suite, de sorte que le poisson commençait à sentir et on se moquait d’eux.

On n’envoie plus de cartes aujourd’hui mais jusqu’en 1914 il y avait un choix très important de modèles. Beaucoup se ressemblaient mais il y avait quelques originalités.

Les plus classiques représentaient des enfants ou des femmes avec des poissons.

Parfois c’est un homme qui offre un poisson :

On peut aussi ne voir que des poissons pour offrir l’amour ou l’amitié :

Le poisson est parfois accompagné de fleurs :

Il est rare qu’il n’y ai pas de poisson, comme ici ou ce sont des petits cochons :

Quelques illustrateurs célèbres, comme Xavier SAGER. On ne sait pas grand chose de ce peintre et illustrateur. Dans son atelier qui comptait 6 ou 7 artistes il a été dessiné une grande quantité de cartes dont la plupart illustrent la vie mondaine à Paris. La plupart des cartes ont été dessinées autours des années 1910.

Il y a des cartes humoristiques

On trouve également quelques caricatures politiques:

Emile COMBES, président du Conseil en 1902 met en oeuvre une politique anticléricale

Vous pouvez suivre les réponses à cet article sur RSS 2.0 Vous pouvez laisser une réponse, ou revenir en arrière.

One Response



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.