Une histoire illustrée de nexon
Header

Les 70 ans de l’AS NEXON

20 juin 2019 | Posté par admin dans associations | Connaissance de Nexon | sport

Samedi 15 juin, l’A.S Nexon fêtait ses 70 ans. La manifestation a été largement annoncée dans Nexon et dans la presse

Le Populaire 13 mai 2019

La présidente Fabienne MAURY entourée d’une solide équipe de bénévoles a préparé pendant pratiquement un an cette manifestation. Il fallait trouver des partenaires pour financer cette journée, rechercher des documents pour enrichir l’histoire du club, contacter les anciens, organiser les matchs et les réjouissances…

Ce fut une vrai fêtes avec le concours d’un soleil qui brillait ce jour-là.

Ce fut pour moi l’occasion de retrouver plusieurs de mes camarades partageant à peu près le même âge que le club. Je n’y ai pas joué mais dès l’âge de 10 ans je ne ratais pas beaucoup de matchs. Mes parents avaient embauché en juin 1959 un ouvrier boulanger, Henri PHELIPEAU que nous admirions tant il était adroit et précis avec un ballon. Combien de parties avons-nous disputé dans la cour, devant la maison !

Mais celui pour lequel tout le monde adorait c’était « Kader ». Tout le monde l’appelait ainsi et pendant plusieurs saisons il en fait voir de toutes les colleurs aux défenseurs des équipes adverses. Il logeait chez Léonie ADAM qui avait un bar-restaurant avec quelques chambres au bas la rue Pasteur. Un de ses fils, Jeannot ADAM a été non seulement un pilier du club comme joueur mais aussi comme dirigeant.

Didier LABBAS, puisque c’est son nom était peintre et un jour il a quitté Nexon au grand dam de tous les amoureux du foot à Nexon. Il est parti à Cussac avec un seul sac pour tout bagage. Michel MOREAU premier président de la JS Cussac et maire de cette commune de 1965 à 1995 avait pour ambition de monter un grand club. Il avait fait venir comme entraîneur joueur, son cousin Roger BERTHAUD, international amateur, sélectionné en équipe de France Olympique. Il offrit un emploi à Kader dans son usine textile à La Monnerie. Kader a pu a pu s’épanouir à Cussac ou on l’appelle Didi, il donna un souffle technique nouveau à la JSC avec ses dribbles à la brésilienne. Il a marqué plus de 1000 buts au cours de sa carrière.

Kader à coté de Roger Berthaud dans cette équipe ou l’on reconnait Jean Yves Lavergne, JM Chamoulaud, G. Joubert…

Bien installé à Cussac Didi a épousé Liliane avec qui il a eu trois enfants. Après quelques années de travail en usine il a créé son entreprise de peinture. Et à bientôt 80 ans il joue toujours, pratique beaucoup de sport et garde toujours le même sourire, la même gentillesse.

Didier et son épouse en février 2017 lors de la remise de la médaille de reconnaissance de la JS Cussac.

C’est avec enthousiasme que « Kader » est venu disputer la rencontre des vétérans.

Il se souvenais de tous les anciens et il était heureux de les rencontrer. Nous aussi !

Bien sur Kader n’était pas le seul ancien et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé Michel VOISIN, Jean-Pierre et Patrice VALETTE, Gilbert JOACHIN, Jean-Marie DESSELAS, Claude BARRIERE, Christian LASPOUGEAS … pour ne parler que de ceux que je côtoyais à l’école ou au stade, ou encore autours d’une table de ping-pong, n’est-ce pas Jean Marie !

Ce n’est pas le filet de la table de ping-pong mais celui de la cage du gardien de but!

Les vétérans

A coté des matchs il y avait des réjouissances, un bar, la bandas de Rochechouart « La Chatelaine », un vin d’honneur, un repas…

Au bar…
La banda de Rochechouart « La Chatelaine »
Une table de vétérans…

Vous pouvez suivre les réponses à cet article sur RSS 2.0 Vous pouvez laisser une réponse, ou revenir en arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.